Théâtre

Union Saint-Bruno

Les Improcrocos en Italie la suite...

23-06-2019

Théâtre

JOUR 7



Ce matin, les lutins ont pu se réveiller à l'heure qu'ils voulaient. Après un copieux petit-déjeuner, ils sont allés à la plage affronter un vent infernal, des rochers géants et des crabes monstrueux. Ils ont attendu le cheval d'acier pendant environ 722 heures mais aucun cheval ni aucun train le dimanche... Heureusement, quelques charettes les sauvèrent de ce terrible piège et ils purent arriver sains et saufs à la forteresse pour un festin tardif.

Les lutins ont travaillé dur tout l'après-midi pour finaliser leur spectacle du soir. Avant de se produire sur scène, ils ont pu admirer tout un tas de danses traditionnelles de nombreux pays, un spectacle d'impro d'une équipe de gobelins (amis de Matteo) et une dernière danse des lutins turcs.
L'heure du grand spectacle arriva enfin : le rideau rouge s'ouvrit et les lutins illuminèrent la scène de leur talent et de quelques surprises (les claquettes-chaussettes de lutin Yayeul, la chaise adorée de lutin Kakille, les pommes de chez Lidl de lutin Zizon et les néologismes de lutin Gargot)
Le moment tant redouté arriva hélas trop vite : les adieux furent déchirants et certains lutins versèrent plus d'une larme...
Le troisième étage de l'auberge semblait bien vide ce soir sans les lutins Italiens...