Sports Aquatiques

Union Saint-Bruno

Historique du Water-Polo Masculin


D’autres entraîneurs ont bien sûr pris en charge les jeunes catégories. Notons simplement ceux qui ont durablement marqué des générations  de joueurs : André-Marie LINCHENEAU, Bruno FONTAN, Michel METAY, Alain BARON, Patrice PEJOT,  Jean-Philippe HOCHET.

En dépit de tout ce travail,  le Graal n’a jamais été atteint... St-Bruno a joué en National 2, en National 1B, mais jamais au plus haut niveau (autrefois la Nationale 1, aujourd'hui l'Elite)... Une seule saison (97/98), du fait d'une première partie de championnat sous forme de brassage, St-Bruno n'avait pas d'échelon au-dessus et rencontra de façon régulière tous les ténors du championnat de France, mais la suite de la saison à l’issue des brassages, les Brunosiens disputèrent la N1B...

Pendant ces années St-Bruno progressa avec le niveau du Water-polo français. Souvent les Veréblancs furent très près de la N1 jamais ils ne surent saisir l'opportunité. Peut-être cela fait-il aussi parti de leur histoire. Pourtant l'activité fut florissante. Sans jamais jouer au meilleur niveau St-Bruno a très souvent figuré au très bon niveau français terminant plusieurs fois dans les dix premiers clubs français et régulièrement dans les 15. C'est dire que l'activité y a toujours été dense. Jugeons plutôt :

- Troi titres de Champion de FRANCE Nationale 2 (on ne compte plus les qualifications en phases finales),
- Une demi-finale de Coupe de France, Une finale de Championnat de France Junior,
- Un international A (Pierre-Marie LINCHENEAU), un international A' (Bertrand GONZALEZ),
- Cinq internationaux militaires (Alain BARON, P-M LINCHENEAU, Bertrand GONZALEZ, Patrick BAYLOU, Frédéric LORMEAU),
- Quatre internationaux juniors (dont Charles Henry BEAU),
- Trois internationaux cadets et trois internationaux minimes.

Saint-Bruno a organisé une quinzaine de tournois internationaux (dont les trophées Flunch), les Internationaux de France, France-Chine, France-Monténégro,une demi douzine dde rencontres Aquitaine/Aragon, sans parler évidemment de la dynamique du Water-polo féminin et de ses organisations spécifiques. Bordeaux, grâce à St-Bruno a souvent été l’un des pôles d'animation du Water-Polo français.

Il est difficile de rendre compte de l'activité pendant toutes ces années. Elle a pu, certaines années représenter 5 équipes seniors engagées dans différents championnats et, bien sûr, toujours des équipes de jeunes évoluant à tous les niveaux.

Pendant de nombreuses années 3 équipes ont disputé le championnat de France sénior. Il est bien sûr impossible d'évoquer tous les joueurs qui ont composé ces équipes, mais la première réserve engagée en National3 mérite d’être citée tant elle fût pionnière et traça le sillon de ses successeuses.
Ce fut l'équipe gérée par Michel METAY et Jean-Claude LATEYRON au sein de laquelle débutèrent de nombreux piliers des équipes premières ultérieures. :

Quelques étapes restent particulièrement, marquantes. Ce sont celles où St-Bruno donna l’impression d’avoir une équipe en complète plénitude et qui a pu se révéler une équipe crainte.

La première fut celle des années 80/83 qui disputa plusieurs finales malheureuses. C’est l’équipe de la fondation : André-Marie, Pierre-Marie LINCHENEAU, Patrice et Dominique HERARD, Michel SALLES, Christophe AMANIEU, Jean-Loup SIERRA, Bernard IZQUERDO, Jacques PROUST,  Michel METAY, Bertrand TEYSSOT, Philippe et Frédéric SOUBIES, Charles-Henry BEAU, Frédéric ALIZART, Patrick, Jean-François et Didier LATEYRON, Bruno FONTAN, Stéphane NAVARROT-LAVIGNE,  Yvan LACUEILLE, Philippe AZZOLA, Loïc LARRUE.

A la fin des années 80, un autre groupe s’imposa avec Alain BARON, Emmanuel BAUDET, Bertrand GONZALEZ, les frères HERARD, les frères LINCHENEAU, Bernard IZQUERDO, Patrice PEJOT, Christophe AMANIEU, Pascal FRADIN, Denis MONEGHETTI, Daniel BARRIERE, Daniel DUBO, Charles-Henry BEAU, Jean-Luc DOUCEREUX, Marc FREY, Christophe FRANCOIS, Antoine CHIQUET, Sylvain MONNEREAU, Jean-Michel SOENEN, B FONTAN. Bien sur les équipes se mélangérent et assurèrent ainsi la continuité.

En 93 le titre de Championde France de N2 consacrait à Mulhouse André-Marie LINCHENEAU (pour son dernier match) François COMBARNOUS, Philippe CORSINI, Nicolas HEKIMIAN, Patrick LONNE, Jean-Philippe HOCHET, Gwénaël NOELLEC, Patrick BAYLOU, Pierre BADOZ, Frédéric LORMEAU, Benoit CORNIER, Anass CHADLY et P-M LINCHENEAU auxquels il faut rajouter les autres acteurs de cette belle saison :D. DUBO, Claude ETCHARREN, Sébastien BAREYT, Bernard DELAGE, Younes BEN MOULOUD, D. HERARD, Waby CHADLY, Guillaume DARLEY, Arnaud et Sylvain DURAND, Alain BAYLOU, Detlef HUNGER, Jean-Philippe LAVILLE. Les années suivantes seront marquées par la présence de Merdad SALEH international Iranien.

Le deuxième titre de champion de N2 en 97 mettait à l'honneur une autre génération : Bruno FAURE, Yvan LEMONIER, Jean-Luc BRONDEAU, Jérôme RENAUD, Tiégo DORE, Adrien REISS-BARDE, F. COMBARNOUS, P. BAYLOU, A. CHADLY, G. NOELLEC, J-P HOCHET, David VERGNAULT, F. LORMEAU, B. CORNIER, et B. GONZALEZ. Les années suivantes Lionel BION, Emmanuel VIAL, Christophe DANGUY, Régis BONNEAU, Jean-Baptiste RISS, Stéphane AIN, Guillaume MARCEAU marqueront de leur présence l'USB sans obtenir de titre.

En 2006 la remontée en première division, après une saison marquée par le Lituanien Arunas SAKUSKAS et Grégory SANSON fut l'oeuvre d'une très belle équipe : Patrice et Gérald PECQUEUR, Thomas AMOUROUS, Xavier ZENONI, Thomas RUDENT, Christophe LINCHENEAU, Stéphane BLAIN, Fabien LEREBOURG, Madhi ZIDOUHIA, T. DORE, B. CORNIER, Guillaume LARTIGAUT, Rusbert DRAKE, A. BARON, Guillaume DOUCEREUX, Tahar GHENINI, Xavier LEGRAND et Erwan ELI. Cette équipe relève maintenant le difficile challenge d'être, en restant complètement amateur, confrontée à des équipes où les joueurs sont rémunérés...

Le troisième titre de champion de N2 en 2015 :
Olivier Aulas, Robin Bochet, Tomas Kostelnik, Thomas Rudent (dernière saison), Xavier Zenoni (dernière saison), Mehdi Gharbi, Lucas Mainguet, Nestor Lincheneau, Felix Lincheneau, Quentin Martin-Prevel, Thomas Génin, Sebastien Fillol (dernière saison), Andréa Fillipini et Lilian Denis (capitaine).

La saison 2015-2016 voit l'USB encore rater le maintien non sans avoir vendu chèrement sa peau... 

Des générations de joueurs qui nécessiteraient des pages de listes pour tous les mettre à l'honneur tant l'histoire du Water-Polo Brunosien est une affaire collective. C'est aussi une affaire de dirigeants parmi lesquels, toutes générations confondues, il faut nommer Michel RAFFAUD, André SOUBIES, R. HERARD, J-C  LATEYRON, Alain et Guy DOUSSOU, Pierre BAYLOU, Jean-Michel BAREYT, Isabelle HERARD, M. METAY et Cécile GOFFRE-VIAUD, chacun à leur époque et à leur place, avec de nombreux autres, acteurs indispensables de la bonne marche de la section.

Avec cette dynamique joueurs et dirigeants et pour un siècle encore, le Water-Polo à Bordeaux c'est Saint-Bruno !!!